Navigation – Plan du site
Comptes-rendus de recherches

De l’expression corporelle aux activités physiques artistiques : androcentrisme de l’E.P.S. et détournement d’une lutte

Sylvain Ferez

Résumés

Une approche anthropo-sociologique dynamique permet d’interroger le devenir d’une activité présentée à la fin des années 60 comme un changement important pour l’E.P.S. : l’expression corporelle. Une pré-enquête permet ainsi de saisir, dans le mouvement qui conduit de son apparition dans les textes officiels en 1967 au présent, le détournement d’une pratique révélatrice d’une lutte sociale renvoyant au mouvement culturel des femmes. Ce mouvement est analysé à partir d’une enquête sociologique sur les Activités Physiques Artistiques (A.P.A.) qui représentent les vestiges institutionnels de l’expression corporelle. L’hypothèse est que les A.P.A. contribuent à créer en E.P.S. du désordre institué, c’est-à-dire dans leur marginalité même, véhiculent l’ordre symbolique qui fonde la domination masculine. La conjonction d’une enquête par questionnaire auprès des enseignants coordonnateurs de l’E.P.S. dans les lycées publics de l’académie de Monptellier analysée au moyen de statistiques descriptives, d’une série d’entretiens semi-directifs avec des enseignants reconnus comme spécialistes des A.P.A. traités par l’Analyse des Relations par Opposition et de l’observation armée de séances d’A.P.A. dont il est rendu compte par analyse lexicale de contenu, permet de valider l’hypothèse. Les A.P.A. prennent ainsi une place à la fois singulière et active dans la manifestation de l’androcentrisme en l’E.P.S.

A dynamic anthropo-sociological approach allows us to question the future of « body language » which was presented as an important development in Physical Education (P.E.) at the end of the 60’s. Preliminary research into the movement which led from its introduction into the official instructions en 1967 up to the present shows the deflection of a practice that reveals a social struggle linked to the feminist cultural movement. The analysis of this movement is based on a sociological enquiry on Artistic and Physical Activities (A.P.A.) which represent the institutional vestiges of « body langague ». The hypothesis is that A.P.A.’s help to create an established disorder in P.E. which means that in their very marginality they convey the symbolic order on which male domination is based. The results of an enquiry by questionnaire with the co-ordinating P.E. teachers in State Secondary Schools in Montpellier analysed by means of descriptive statistics, then a series of semi-directive conversations with teaching staff specialising in A.P.A.’s using the Relations through Oppositions Analysis method, and finally the close observation with audio-visual aids of A.P.A. sequences followed by lexical analysis of content allows to validate the hypothesis. A.P.A’s therefore take a singular and active role in the manifestation of androcentrism in P.E..

Haut de page

Notes de la rédaction

Soutenance du D.E.A. « Sciences du mouvement humain » option Processus psychologiques et sociaux de à l’UFR STAPS de l’Université de la méditerrannée (Aix-Marseille II) le 10 juillet 2000.
Laboratoire Corps et culture et LARESHAP.
Sous la direction de Nancy Midol (M.C.U. H.D.R.), LARESHAP Nice,
et la co-direction de Yves Le Pogam M.C.U., Corps et Culture.

Pour citer cet article

Référence électronique

Sylvain Ferez, « De l’expression corporelle aux activités physiques artistiques : androcentrisme de l’E.P.S. et détournement d’une lutte », Corps et culture [En ligne], Numéro 5 |  2000, mis en ligne le 25 février 2005, Consulté le 23 septembre 2014. URL : http://corpsetculture.revues.org/895

Haut de page

Auteur

Sylvain Ferez

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

© tous droits réservés

Haut de page