Navigation – Plan du site
Notes de lecture

Comité National Olympique et Sportif Français (1994). Pour un humanisme du sport. Après un siècle d'olympisme

Paris, CNOSF-Editions Revue EPS, 254 p.
Charles Pigeassou

Texte intégral

1La publication de cet ouvrage est un événement à double titre. Tout d'abord parce que le Comité National Olympique et Sportif Français n'a pas l'habitude de publier des ouvrages d'éthique et de philosophie sportive. De ce point de vue, on saluera les différentes contributions qui constituent un guide et une grille de lecture pour comprendre les enjeux contemporains du sport et de l'olympisme et positionner le mouvement olympique pour demain. Ensuite, en affichant son message le mouvement sportif français donne, à l'occasion du centenaire du Congrès olympique du CIO à Paris en 1994, un souffle nouveau à son axiologie. Il ne s'agit pas seulement de la dépoussiérer, il s'agit surtout de l'actualiser : la pression autour du sport et de l'olympisme s'est accrue et s'est déplacée à la mesure de son impact social. Le contenu de l'ouvrage, empreint de la philosophie de Bernard Jeu et relayé par une large équipe de contributeurs, est précieux pour le mouvement sportif car il se situe davantage sur une philosophie de l'action que sur une philosophie des idées.

2L'ouvrage organisé en quatre parties analyse le sport et l'olympisme dans son historicité et sa contemporanéité. La recherche de filiation et de permanence entre le passé et le présent constitue l'axe essentiel des deux premières parties. Yves Pierre Boulongne étudie l'origine, l'évolution et le message de l'olympisme contemporain alors que Bernard Jeu trace l'essence et les fondements culturels du sport et de l'olympisme.

3La troisième partie, la plus importante en volume, donne à partir de neuf contributions une analyse du sport et de l'olympisme à travers son interaction avec la sphère sociale. Les zones d'intervention (télévision, médias, argent, politique, art) font chacune l'objet d'une étude menée sur les points de friction et des formes de contribution. Ces travaux ont été réalisés par un groupe d'experts qu'avait regroupé Bernard Jeu au sein de la Commission recherche du CNOSF avant sa trop brutale disparition.

4La quatrième partie est centrée sur une approche philosophique où l'action de la science, la place de la morale et la force de l'imaginaire dans le sport sont décryptées. S'il n'est pas facile aujourd'hui de réfléchir à l'objet sport du fait de la place sociale de cet objet et des ramifications qu'il génère dans différents secteurs de la société, cet ouvrage présente l'immense mérite de ne pas offrir une orthodoxie mais d'apporter un regard constructif et chargé d'acuité pour énoncer les enjeux du sport de demain et dénoncer les pièges qui jalonnent son développement.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Charles Pigeassou, « Comité National Olympique et Sportif Français (1994). Pour un humanisme du sport. Après un siècle d'olympisme », Corps et culture [En ligne], Numéro 1 |  1995, mis en ligne le 20 octobre 2004, Consulté le 28 novembre 2014. URL : http://corpsetculture.revues.org/281

Haut de page

Auteur

Charles Pigeassou

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

© tous droits réservés

Haut de page