Navigation – Plan du site
Notes de lecture

Actes de la recherche en sciences sociales, Les enjeux du football, 103

juin 1994, 112 p, 65 F.
Yves Le Pogam

Texte intégral

1C'est au prolongement d'un colloque qui s'est tenu à l'Université de Nantes en 1992 qu'est consacrée une partie des publications de ce numéro centré essentiellement sur le football professionnel et que viennent clore deux communications sur les Jeux Olympiques. L'orientation théorique de l'ensemble est ouverte. Les analyses empruntent aux modèles de Pierre Bourdieu (la logique du champ ou celle de l'autonomie relative), pour montrer qu'une croyance immédiate de l'intelligence de ce sport ne peut se circonscrire à la spontanéité des passions qui, au contraire, doivent être objectivées par la "construction de l'espace des individus et des groupes qui engagent des intérêts dans cette pratique". D'autres approches sont plus spécifiquement ethnologiques, quand elles révèlent les conflits identitaires et les enjeux liés aux rencontres entre deux clubs de la même ville (Turin), ou de clubs stigmatisant des oppositions politiques (Irlande), ou quand elles lient le football anglais à une tradition ouvriériste et que celle-ci se perdant, la production des joueurs de classe disparaît, ou quand elles décrivent la fascination des spectateurs d'un club de football de la Ruhr pour un club parti de rien et dont la notoriété déclinera avec la fin de la mine. Analyses biographiques aussi de joueurs prestigieux dans l'objectif de comprendre l'émergence des symboles qu'ils représentent. Autant de directions dont la diversité, par des croisements théoriques et méthodologiques, par les temporalités variées des analyses, par la multiplicité des nations interrogées, par l'entrecroisement de données économiques, culturelles et politiques constitue un éclairage singulier sur le football (dont Bernard Jeu disait qu'il peut être considéré comme le paradigme du sport).

2La revue se termine par deux réflexions sur la mise en scène, par la télévision, des Jeux Olympiques. Ceux-ci sont interrogés sous l'angle de leur spectacularisation mis en rapport avec la réunification de l'Allemagne, et par Pierre Bourdieu, par le caché de la manifestation réelle. Il propose un programme d'analyse dont l'objectif vise précisément à faire émerger une "construction sociale à deux degrés", l'aspect marketing des promoteurs du spectacle télévisé afin d'en montrer les concurrences, concurrences masquées par un deuxième ensemble constitué par ceux qui produisent la mise en scène de la compétition de manière visible (athlètes, médecins, organisateurs, juges, etc.). Une approche qui ne néglige ni les données économiques, ni politiques, ni éthiques et qui s'accorde, même si la démarche théorique est différente, avec le discours critique de la logique de marché cohabitant avec l'idéologie de l'universalisme sportif.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Yves Le Pogam, « Actes de la recherche en sciences sociales, Les enjeux du football, 103 », Corps et culture [En ligne], Numéro 1 |  1995, mis en ligne le 20 octobre 2004, Consulté le 23 novembre 2014. URL : http://corpsetculture.revues.org/272

Haut de page

Auteur

Yves Le Pogam

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

© tous droits réservés

Haut de page